jeudi 5 février 2009

[Interview] Un voyage à Hyrule.

Romaric B : Bonjour et bienvenue sur le plateau de Retrom. Aujourd'hui un invité de marque. Un invité un peu spécial, puisqu'il s'agit de Link ! Eh oui. Le célèbre héro de la saga des "Legend Of Zelda". Bonjour Link.
Link : Bonjour. Merci de m'inviter sur ce plateau. C'est une chance d'avoir la parole.
Romaric B : Pourquoi donc ?
Link : Simplement parce que mon père, Shigeru Miyamoto, ne me l'a jamais donnée. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais je suis toujours muet dans mes aventures.
Romaric B : C'est vrai ça.
Link : Oui. C'est un aspect étrange des héros de mon père. Ils n'ont jamais le droit de s'exprimer. Je suis heureux de pouvoir le faire ici.
Romaric B : Mario est un peu privilégié sur ce point. Non ?
Link : Oh là. Je ne suis pas ici pour exprimer mes jalousies.

Romaric B :
Bien. Cela peut se comprendre aisément. Alors tu es né en Février 1986. Cela te fait quel âge maintenant ?
Link : 23 ans précisément. C'est mon anniversaire aujourd'hui.
Romaric B : Oh ! Joyeux anniversaire Link !
Link : Merci bien.
Romaric B : Alors quels sont tes hobbies.
Link : J'aime beaucoup batailler à l'épée.
Romaric B : Oui. On a vu ça. Dis donc, une question qui me brule les lèvres, ça ne te fait pas mal au crâne de tournoyer tout le temps ?
Link : Si ! Mais mon rôle est d'être courageux. Je ne vomirai jamais à l'écran. La vieille dans la grotte à l'ouest fait d'excellent médicament. Donc tout va bien.
Romaric B : Alors l'épée ?
Link : Oui j'ai commencé, comme tout le monde, avec une épée en bois. C'est un vieux dans une grotte qui me l'a filée. Je l'ai prise puis il a disparu comme par magie. Je ne l'ai jamais revu. Ensuite je suis passé à des épées de meilleure qualité. Une épée en argent puis une épée en or à l'âge de 5 ans.
Romaric B : Dans le célèbre "A link to the past" sorti sur Super Nintendo en 1991. C'est bien ça ? C'est là aussi que tu as appris à tourner sur toi même. Avec cette fameuse technique de l'épée tournoyante.
Link : Oui exactement.
Romaric B : As-tu un autre hobbie ?
Link : Oui. La musique.
Romaric B : L'ocarina que tu as appris la même année ?
Link : Non ? J'ai commencé plus tôt. A un an je jouais déjà de la flute. C'était un instrument genant. En jouer provoquait systématiquement des tornades qui me laissaient à droite à gauche.
Romaric B : Plutôt pratique en fait ?
Link : J'aimerais vous y voir !
Romaric B : Oui mais ça ramenait directement devant les temples ?
Link : Justement ! Raison de plus ! Les temples sont bourrés de momies, de serpents, de squelettes.
Romaric B : L'ocarina c'est donc mieux ?
Link : Oui. Je joue de façon plus variée et les effets sont plus bénéfiques. Le petit oiseau d'Hyrule est beaucoup plus sympa que ces vilaines tornades pleines de sable et de cochoneries.

Romaric B :
Ok. Alors parle nous un peu d'hyrule.
Link : Oh là... vaste programme. Pour commencer je dirais qu'Hyrule est un monde merveilleux créé par l'interaction de 3 puissances majeures : la Sagesse, la Force et le Courage. C'est ce que nous appelons la Triforce. Chacune de ces puissances veut prendre le pouvoir. Chaque héro de l'histoire représente l'une d'entre elle. Ce gros cochon de Ganon représente la Force, la charmante Zelda représente la Sagesse et moi le Courage. Le déséquilibre des puissances entrainent le malheur d'Hyrule. La plupart du temps Ganon cherche à s'emparer de Zelda... C'est alors à moi de faire tout le boulot ! Je dois récupérer des armes, des pouvoirs magiques, des fragments de triforce... bref, je parcours les donjons et les labyrinthes pour sauver le monde. C'est un travail à temps plein. Je suis très mal payé.
Romaric B : La princesse Zelda doit avoir les moyens pourtant ?
Link : Les rubis que je récupère me sont souvent volés ! En plus je dois systématiquement les utiliser pour acheter des trucs.
Romaric B : Ok. Est-ce que tu es un elf ?
Link : J'ai les oreilles pointues, je sais bien tirer à l'arc...
Romaric B : Ca ne fait donc aucun doute... Tu es habillé en vert en plus.
Link : Non ça c'est autre chose. C'est mon adhésion au parti écologiste d'Hyrule. Le PEH. Mais bon... il m'arrive de changer de vêtements, contrairement aux autres héros de jeu vidéo. Selon les armures que je porte, je suis parfois en bleu parfois en rouge. Cela dépend.

Romaric B :
Que penses-tu de Ganon ?
Link : Son apparence parle d'elle même. C'est un gros porc. Je lui en veux moins qu'à Zelda.
Romaric B : Ah ?
Link : Celle-ci est assez cruche pour tomber tout le temps dans le piège du gros cochon.
Romaric B : Il n'y a donc rien entre vous ?
Link : Si. Des donjons, de la bouillasse et des emmerdes... à chaque épisode.
Romaric B : Aucune histoire d'amour ?
Link : C'est pas facile de tomber amoureux d'un héro qui ne parle pas quand on est une princesse.
Romaric B : Je ressens de la frustration. Non ?
Link : Absolument pas. En 1993, j'ai commencé à faire des rêve où je voyais une fille sympa nommée Marine sur une île Cocolint. Marine serait plus mon genre.
Romaric B : Ah oui ! Dans "Link's the awakening" sur Game Boy ?
Link : C'est ça.
Romaric B : Mais tu ne peux plus y aller. Le poisson rêve est réveillé maintenant.
Link : Il suffit de fermer les paupière pour qu'il se rendorme.
Romaric B : Bon, eh bien... merci Link.
Link : De rien. Si vous avez d'autres questions vous savez où me trouver.
Romaric B : A bientôt.
Link : A bientôt.

6 commentaires:

  1. Hahaha!
    Vraiment, là, c'était bien!
    Bon j'ai pas grand chose à dire, sinon de continuer comma ça. :)

    RépondreSupprimer
  2. Les répliques à propos de Zelda, j'ai adoré !! D'ailleurs, je me demande si tu as déjà vu ce billet ( avec une vidéo sur Zelda dans le N°6 : Princess Peach )...

    RépondreSupprimer
  3. Excellent ! Link fait vraiment le lien dans jeu vidéo entre vieille et nouvelle génération :)

    RépondreSupprimer
  4. t'es complétement d'dans mon pauvre ami....

    Mais c'est bien drôle.

    RépondreSupprimer